Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 11 h 44 min Social, Sport

Olympisme : Nathalie Noameshie, lauréate du CIO

Créés en 2000, les Trophées du CIO « Femme et Sport » sont remis à des personnalités ou à des organisations en reconnaissance de leurs remarquables contributions au développement, au soutien et au renforcement de la participation des femmes et des jeunes filles dans le sport, que ce soit sur les terrains ou en dehors, ou encore dans l’administration et le leadership.

Six Trophées sont décernés chaque année, un pour chacun des cinq continents et un au niveau mondial. Au cours des vingt dernières années, ce sont 116 récipiendaires de 65 pays qui ont été récompensés. Ces modèles et artisans du changement qui militent pour l’égalité des sexes reçoivent également une subvention qui les aide à poursuivre leur action.  Cette année, la  lauréate pour l’Afrique est Mme Djatougbe ‘Nathalie’ Noameshie du Togo.

Ancienne joueuse de l’équipe nationale de volleyball, première femme arbitre internationale de volley pleinement qualifiée du continent africain et, aujourd’hui, vice-présidente du Comité National Olympique du Togo. Elle a gravi un à un tous les échelons de l’encadrement sportif, s’employant activement à renforcer la présence des femmes et des jeunes filles dans le milieu sportif, et ce à tous les niveaux (de la base à l’administration du sport).

Pour l’Asie, c’est Mme Po Chun Liu, arbitre internationale de baseball originaire de Chinese Taipei, s’est vu décerner le Trophée mondial pour sa lutte indéfectible en faveur de l’autonomisation des femmes par le sport.

Mme Morana Palikovic Gruden (Croatie), pour le continent européen est une officielle sportive, figure éminente de la commission de l’égalité des sexes dans le sport des Comités Olympiques Européens (COE). Elle a joué un rôle déterminant pour ce qui est de favoriser l’accès des femmes à des postes de direction dans des associations sportives aux niveaux européen, national et local.

Le Volley-ball est aussi à l’honneur, en Océanie, puisque la lauréate, c’est la Fédération de volleyball du Vanuatu (Vanuatu), reconnue dans la région comme ayant ouvert la voie à la participation des femmes au sport de masse et d’élite. Cette Fédération utilise le pouvoir du sport pour favoriser le changement social, faire évoluer les mentalités et encourager les femmes à mener une vie active.

https://www.ahouevi.net/olympisme-nathalie-noameshie-laureate-du-cio/

Visited 16 times, 1 visit(s) today