Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 17 h 19 min Football, Sport

Football / COVID-19 : Arrêt des compétitions quel impact ?

La saison sportive 2019 – 2020 au Togo s’est achevée le mardi 26 Mai 2020 à la suite d’une réunion du Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Ainsi donc le COMEX de la FTF a décidé de l’arrêt définitif des compétitions. Ceci, en raison de « l’impossibilité d’organiser des matchs et de reprendre l’ensemble des championnats en cours ». Même si au vu de l’évolution de la pandémie, cette décision était quelque peu attendue, les conséquences ont été diverses sur les clubs des championnats de première et deuxième division.

En effet, comme partout ailleurs où une telle décision a été prise, certains se sont frottés les mains, d’autres se sont mordus les doigts, pendant que certains n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer. Parmi les heureux gagnants (en attendant les dépenses colossales liées à une participation à la Ligue Africaine des Champions) Asko de Kara, avec son statut de leader à l’arrêt du champion le 16 Mars et le surprenant Unisport de Sokodé.

Autres vernis par cette décision de la FTF, Maranatha et Us Koroki, maintenus en division d’élite, par « dérogation spéciale aux dispositions réglementaires ».

En deuxième division, Entente II, AS Binah, Agaza et Koto FC savourent également. Le club qui pourrait se mordre les doigts est bien Unisport, qui malgré une 2è place aurait pu se voir attribuer le titre de champion, lui qui était en tête à l’issue de la phase aller.

Aujourd’hui, les questions qui se posent sont multiples. A quel niveau sera le championnat d’élite la saison prochaine ? Quel sera le niveau technique des joueurs à la reprise, surtout avec l’incertitude qui existe quant à la date précise du retour de la compétition ?

Mais, mieux encore, dans quel état seront les finances de ses clubs qui sans subventions ne vivent et n’existent que grâce à certains mécènes, surtout si l’on apprend que la FTF a dû s’endetter pour subventionner les clubs pour la saison écoulée… Bien malin celui qui pourrait trouver un début de réponse à ces interrogations.

Sur le continent où la pratique du football est encore « amateur » dans plusieurs pays, reprendre le championnat avec un niveau acceptable après la COVID-19 relèverait des travaux d’Hercules.

Au Togo par exemple, avant la décision de la FTF de la fin de la saison, certains clubs avaient déjà libéré les joueurs, auparavant laissés à eux même. Fiaboè Koffi Séna un technicien du football, tente de plaider la cause de ceux-ci et évoque la nécessité de les soutenir financièrement  « il est important dans ces cas de figure de soutenir financièrement les joueurs pour leur besoin quotidien. Un joueur moralement au point est à 50% de répondre sur le terrain » a-t-il indiqué avant d’ajouter que la forme physique doit d’être la préoccupation majeure des joueurs.

Pour l’entraineur de l’Entente II, « La pratique d’exercices physiques réguliers est atout si l’on veut continuer par pratiquer le football après le coronavirus ».

A la reprise des compétitions, les Présidents de clubs « homme à tout faire » quant à eux devront à nouveau se démener pour assurer la survie de leurs clubs. « Nous ne savons pas si nous aurons la capacité nécessaire pour financer nos clubs à la reprise puisque nos propres activités aussi sont en ralentie. Moi personnellement je ne suis pas sûr de payer mon staff, mes joueurs et financer le championnat entier » confie un président de clubs.

Quel avenir pour les clubs de football du Togo ? Doit-on craindre l’après Covid-19 pour les sports au Togo ? Cette pandémie serait-elle venue enterrer un sport déjà dans un état semi-comateux ? Comme d’habitude, tous les regards sont dorénavant tournés vers l’Etat de qui l’on espère comme dans certains pays occidentaux, un semblant d’oxygène, à l’instar des PGE (Prêt Garanti par l’Etat) en France…. assorti d’un mécanisme qui assurerait l’équité entre toutes les disciplines sportives.

PatDogb.

https://www.ahouevi.net/football-covid-19-quel-lendemain-pour-les-clubs/

 

Visited 13 times, 1 visit(s) today