Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 18 h 15 min cyclisme, Sport

Benin/Cyclisme : « Le Bénin va surprendre cette année » dixit Romuald Hazoumè.

Le premier coup de pédale de la 16ème édition tour cycliste du Bénin sera donné ce lundi 17 Mai 2021 à Cotonou. Souvent dominé par les Burkinabés, les Béninois espèrent surprendre cette année.

Voisin du Bénin, le Togo n’a toujours pas fini avec la crise sanitaire au coronavirus.  Depuis mars 2020, les cyclistes togolais sont au « chômage », la fédération ayant mis ses activés en vielleuse. Le pays de Raouf Akanga est donc absent au Benin, Par contre, Grand favori, le Burkina Faso est présent.

Ainsi, la compétition s’annonce rude. Contraints de jouer les seconds rôles sur leur propre sol, les protégés de Romuald Hazoumè, président de la Fédération Béninoise de Cyclisme comptent sur des individualités.  « La situation sanitaire n’a pas favorisé une préparation optimale mais il faut compter sur Abdou Bachiki, et sur Rémi Sohu, qui est également impressionnant. Ils peuvent vraiment surprendre » a-t-il indiqué. En outre, les jeunes Romuald Sodji et Sodjede Ricardo, après l’expérience malienne sont aussi cités aujourd’hui comme valeurs sures du cyclisme béninois.

 « Ricardo au Mali nous a montré qu’il est capable de rentrer dans une échappée et de pouvoir avancer dans cette échappée. C’est un très jeune coureur et très prometteur. Aurel Zinsou, si on l’accompagne, parce que c’est un sprinteur, si on l’emmène jusqu’au bout, il peut damner le pion. Il y a Sagbo Emmanuel qui est revenu à son top niveau. Ce sont des coureurs qui ont déjà fait des points à notre niveau et qui sont encore capable de gagner des étapes » avance Mr Hazoumè.

Que ce soit les Burkinabés vainqueurs des quatre précédentes éditions, ou encore les autres coureurs engagés dans cette compétition, tout le monde est averti. Le Bénin entend non seulement surprendre, mais aspire aussi à mieux, qui sait ?

ParDogb.

 

Visited 9 times, 1 visit(s) today