Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 12 h 47 min Basketball, Sport

Basketball / Congo : Quatre ans de plus pour Bruno J.R. Itoua

La carte à la continuité jouée par les électeurs a donné des ailes au président élu pour fixer des objectifs très élevés. En effet, après sa reconduite à la tête du basketball congolais, Bruno Jean Richard Itoua s’est engagé à redonner à ce sport ses lettres de noblesse afin qu’il puisse retrouver sa place au Congo et au niveau international. Pour ce faire, l’intervention du gouvernement est selon lui souhaitable pour aider à renouer avec FIBA-AFRIQUE. « On va se battre pour que le basketball devienne l’un des trois sports le plus populaire, le plus prestigieux et honorable du pays », a indiqué le président de la Fécoket. « Nous travaillons pour que cet accord soit exécuté notamment par la partie congolaise. Dès cet instant nous retrouverons notre place », a-t-il ajouté.

On se souvient que les Diables rouges ont été exclus de toutes compétitions internationales à cause du refus des autorités congolaises d’organiser l’Afro basket 2017 pour des raisons de trésorerie. En dépit de ce handicap, Bruno Jean Richard Itoua ne manque pas d’idées. Il a décidé de mettre en place un certain nombre de réformes structurelles pour mieux réorganiser le basketball au niveau local, des ligues et des sous-ligues. « Nous devons tout faire pour que les clubs aient une existence réelle, qu’ils aient des dirigeants, des terrains, des ballons, des équipements d’entraînement et des entraîneurs. Il faut continuer à faire la promotion du basketball pour que la diaspora congolaise qui est faite de nombreux talents puisse nous aider dans ce sens », a-t-il commenté.

Enfin, le patron du basketball congolais promet mobiliser des appuis, des sponsors pour financer le basketball. Il s’est d’ailleurs engagé à organiser un championnat national en 2021. « On va travailler avec les clubs, les mairies, les entreprises, et tous ceux qui vont nous aider à développer le basketball. Nous allons travailler avec les annonceurs, les sponsors, pour que les clubs reprennent leur place », a-t-il indiqué.

Soumbou.

Visited 13 times, 1 visit(s) today