Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 11 h 44 min Handball, Sport

Handball : un festival pour ne pas perdre la main

Le championnat Lomé Golfe de Handball saison 2018-2019, a connu son épilogue le dimanche 22 septembre dernier. Et pour combler le vide possible de compétitivité que pourrait engendrer cette fin de championnat, certains responsables ont initié cet événement.

Les organisateurs

Il s’agit des présidents Yakas de Liberté Handball club, Papavi Forson de Renaissance handball club et Amégnihé Kodjo de AKOA handball académie. C’était le samedi 28 septembre au stade municipal de Lomé terrain de la discipline, avec 5 clubs.

Ainsi, ont pris part à ce tournoi Open, les clubs de Liberté, Renaissance, AKOA, Bulls, Elites, qui ont présenté chacun deux équipes (une équipe masculine et une équipe féminine).

Combler le vide laissé par la fin du championnat et ne pas perdre la main

Tout d’abord,  l’objectif visé est de combler le vide que la fin du championnat peut créer d’une part, et de permettre d’autre aux coaches d’évaluer le niveau de certains joueurs peu utilisés au cours du championnat, d’autre part.

C’est ensuite, une véritable aubaine de détection de nouveaux talents pour les coaches, en vue d’étoffer leurs effectifs dans la perspective des prochaines compétitions. Amégnihé Kodjo président d’AKOA handball académie s’est réjoui de l’engouement que les différents clubs participants ont créé autour de l’événement.  Au regard de tout le succès enregistré au terme de ce premier festival test, il pense déjà à sa pérennisation. « Ce festival est un test, et on s’est dit mes amis et moi que si ça réussi comme prévu, on en fera un événement mensuel, ou bien une fois tous les deux mois », a-t’il laissé entendre.

Papavi Forson à notre micro

Détecter de nouveaux talents et montrer que l’on organise du spectacle en permanence

Enfin, pour son collègue de Renaissance handball club, outre l’idée de combler le vide que la fin du championnat peut créer, l’un des réels objectifs qui sous-tend l’organisation de ce festival test, est d’organiser régulièrement ce genre d’évènements afin de réussir à charmer les sponsors pour relever le niveau du handball au Togo. « On ne peut attirer l’attention des sponsors que par le spectacle que nous fournissons. On ne peut pas rester à la maison pendant six mois et revenir après pour organiser un championnat d’une durée de deux mois, et gagner la confiance des partenaires. Si tel doit demeurer le cas, personne ne nous prendra au sérieux. Il faut que soyons réguliers sur le terrain pour pouvoir attirer l’attention des gens, et c’est à partir de ce moment qu’ils peuvent nous aider. C’est l’une des idées fondamentales de l’organisation de ce tournoi Open que nous avons organisé aujourd’hui »

Redok.

https://www.ahouevi.net/handball-un-festival-pour-ne-pas-perdre-la-main/

Visited 9 times, 1 visit(s) today