Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 22 h 09 min Handball, Sport

Handball féminin / CAN 2021 : déjà des répercussions sur les différentes sélections

A peine achevée que la 24è édition de la CAN de Handball qui s’est déroulée du 8 au 18 juin 2021 au Cameroun, impacte fortement la vie des différentes sélections nationales. Entre accueil triomphal, changement de sélectionneur et préparation de mondial.

Outre la victoire finale des redoutables angolaises surnommées les perles, face aux hôtes camerounaises les Lionnes indomptables 25-15, quelques faits nous font dire que la période post CAN 2021 ne sera pas de tout repos.

3è titre consécutif et 14è couronnes continentales pour l’Angola

Tout d’abord, les nouvelles championnes d’Afrique Invaincues durant la compétition engrangent leur troisième trophée consécutif et emportent définitivement la Coupe, conformément au règlement de la compétition. L’Angola se qualifie également pour la Coupe du monde en décembre, en Espagne, en compagnie du Cameroun (2e), de la Tunisie (3e) et du surprenant Congo Brazzaville (4e).

Ensuite, l’Angola monte pour la 14è fois sur le toit de l’Afrique et continue son règne sans partage sur le Handball féminin africain. Il faut noter également que ce tournoi aura été une bonne préparation de l’Angola seul représentant africain aux Jeux olympiques de Tokyo 2021, en juillet 2021.Quant aux Camerounaises, cette finale perdue, est la 4è de leur histoire.

Regrets, déception pour le Sénégal, satisfecit pour la Guinée

En revanche, c’est le temps des regrets dans le camp sénégalais, notamment de la part du Président de la Fédération Sénégalaise de Handball Seydou Diallo qui dans la foulée a annoncé un bilan sans complaisance. Conséquence démission du sélectionneur français Fred Bougeant en place depuis décembre 2016, remplacé dans la foulée par Yacine Messaoudi,  entraîneur du Paris 92, en Championnat de France ouvrant sûrement une nouvelle ère pour le Handball sénégalais qui termine à la 5è place.

Enfin, Djeneba Tandjan et ses partenaires du Syli national améliorent leur classement  par rapport aux CAN précédentes. Elles réussissent leur dernière sortie face au Nigéria, battu 25-21 et se classent 7è.

Trop de pression pour les Lionnes indomptables

Les Lionnes indomptables ont paru tétanisées, et ne sont jamais véritablement rentrées dans la partie. Il faut dire que la pression et les attentes étaient énormes dans le Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé. Pour preuve, la présence du Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh qui représentait le Président Paul Biya à cette finale. Le Cameroun perd sa quatrième finale de CAN, 1979, 1987 et 2004.

Tony Dee.

Visited 4 times, 1 visit(s) today