Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 15 h 17 min Football, Sport

Football / Togo : l’Essor de Lomé est en deuil. Bandeira et Djossou ne sont plus

Jean Djossou dit « Jean Pipan » et Justin Bandeira faisaient partie de ces jeunes, ô combien talentueux qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire du football du Togo. Ils n’avaient ni primes, contrats publicitaires…. Malgré des conditions précaires (équipements sommaires, absence d’entraîneurs qualifiés, terrains de jeu sec, sans gazon,), ces jeunes ont su produire du beau football et

remporter des trophées au Togo et hors du Togo. Il y en a qui ont pu poursuivre leur carrière dans de grands clubs européens.

Bandeira et Djossou étaient du club Essor de Lomé.  Née dans les années 1940, l’association sportive ESSOR DE LOME fut pendant des années, le club phare du football togolais qui remporta successivement de 1952 à 1957, la Coupe du TOGO et de 1953 à 1957, le championnat national avant de connaître un déclin naturel

Germain Moevi, debout (4è a.p. gauche)

avec l’émergence d’autres clubs comme l’ETOILE FILANTE DE LOME et LA MODELE pour ne citer que ces deux clubs plus connus sur le plan international. Tombé à l’aube des années 2010 en 3è division nationale, il y végète depuis.

Pourtant, dans les années 50, (52 à 57), Essor de Lomé a fait la gloire du football togolais. Essor de Lomé a remporté successivement le championnat national togolais de première division pendant cinq années successives et a remporté au même moment la coupe du Togo.

Bandeira et Jean Djossou sont allés rejoindre leur capitaine d’alors qui les avait conduits à tous ces trophées, Germain Moevi, père de l’actuel Président du club Rémy Moevi. C’est ce dernier qui a d’ailleurs conduit une délégation du club pour présenter les condoléances dans la maison mortuaire des deux disparus, ce jeudi 4 mars 2021.

Qu’ils reposent en paix.

Tony Dee.

 

Visited 108 times, 1 visit(s) today