Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 10 h 34 min Football, Sport

Football / Futuro III à Lomé : former des arbitres compétents

 « Vous êtes maintenant des partenaires de la Fédération internationale de football association (FIFA) et je veux solliciter votre concours à consolider nos acquis. Allez sur le terrain, oubliez des familiarités et aidez-nous à former des arbitres compétents. Allez y prêcher la bonne nouvelle que vous avez apprise ici à Lomé un peu partout dans le monde ».

C’est par cette formule que l’Officier de développement de l’arbitrage en Afrique (RDO) auprès de la FIFA, le rwandais Nkubito Athanase a renvoyé les instructeurs d’arbitres venus de plus de 27 pays d’Afrique francophone à leur mission.

C’est lors de la clôture des cours Futuro III de la FIFA le vendredi 2 août 2019, présidée par le Conseiller technique du ministre en charge des Sports, Ambroise Klevor. Ces instructeurs auront pour mission primordiale de former des arbitres mais aussi de faire la restitution de ce qu’ils ont appris à Lomé.

« Les reproches que l’on fait souvent aux arbitres sont liées à l’éthique. Quand le jeu lui échappe, le profane apprécie. Quand l’arbitre fausse délibérément le jeu, le profane le sait aussi et quand l’arbitre joue à l’équilibriste, le profane le sent également. Alors je veux prier les instructeurs qui viennent de finir un séminaire de transmettre non seulement les techniques, la maîtrise et les lois du jeu aux futurs apprenants mais d’y associer aussi l’éthique pour que le jeu sur le terrain devienne un beau spectacle, que les matches soient attrayants pour qu’ils puissent attirer les sponsors », a indiqué M. Klevor.

Pour le 2ème Vice-président de la Fédération Togolaise de Football (FTF) M. Tchakondo, la FTF se réjouie parce que la rencontre de Lomé appartiendra désormais à l’histoire ; et cette histoire, selon lui se racontera à travers les performances que les instructeurs auront à faire vivre au sortir de cette rencontre.

M. Tchakondo s’est particulièrement félicité du choix porté sur son pays pour abriter pour la première fois ce séminaire avant de remercier les instructeurs d’arbitres d’avoir laissé leur activité professionnelle de leur pays respectif et venir au rendez-vous de la compétence et de la qualité espérées du football.

Tous les participants n’ont pas manqué de témoigner leur reconnaissance à l’endroit de la FIFA d’avoir initié ces cours de performance. Ils ont promis faire bon usage des connaissances apprises à Lomé. « Nous pensons que nous savons tout, mais les cours de Lomé nous ont prouvé le contraire. En salle comme sur le terrain, nous nous sommes rendu compte que ces cours en valaient la peine. Il nous revient d’aller pratiquer tout ce que nous avons appris à Lomé », a promis Nima Kaireh, instructrice de Djibouti.

Le souci majeur de la FIFA est de parvenir à une harmonisation de la pratique de l’arbitrage sur tous les continents. Et ces cours Futuro de Lomé viennent à point nommé pour booster les connaissances des instructeurs d’arbitres et pour revisiter les nouvelles lois de la FIFA pour un football de qualité.

Après les débutants, les instructeurs avancés, autrement dit, ceux qui ont suivi déjà un ou plusieurs formations ont débuté leur formation depuis le 5 août, pour cinq (5) jours.

J.A.

https://www.ahouevi.net/football-futuro-iii-a-lome-former-des-arbitres-competents/

Visited 16 times, 1 visit(s) today