Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 11 h 12 min Basketball, Sport

Basketball : camp spécial “Légendes du basketball togolais 2019”

En marge de la 4ème édition du Gala réservé aux vieilles gloires du basketball togolais, cent-cinquante (150) jeunes basketteurs des moins de 17 ans venus de douze (12) clubs ont participé ce samedi sur le terrain de basketball du stade Omnisport de Lomé, au premier camp dénommé : « Spécial Légendes du basketball togolais 2019 ».

Ce stade est dirigé par Fafadji Johnson, entraineur de basketball, instructeur FIBA des entraîneurs et directeur technique national adjoint chargé des entraineurs à la Fédération Nationale de Basketball du Togo. Ces jeunes sont venus de Faba (Agoè), OBC, Lightning, Swallows (Kégué), Etoile Filante (Agbadahonou), UBC (Agbalépédogan), Modèle, Aiglons (Hanoukopé), NGB (Attikoumé), LBC (Agoè Camp FIR), Victory BC (Agoè Zongo),  et Herrliche Star (Adidogomé).

Après l’échauffement (sur plusieurs aspects), le camp proprement dit a porté sur deux (2) éléments fondamentaux, « le dribble » et « la passe ». Tout d’abord, s’agissant du dribble, Les jeunes mordus de la balle orange ont appris avec beaucoup d’attention la technique du maniement de balle, le dribble sur place et en course. Ensuite, le deuxième thème a été celui relatif aux différents types de passes notamment la passe en ligne, la passe en triangle, la passe en carré et celle en étoile.

La séance de 2 heures d’horloge a pris fin sur un Battle dance et le débriefing, au grand bonheur de ces jeunes apprenants. « Nous sommes dans les grandes vacances. En plus, le basketball est ma passion malgré que je pratique aussi le football et le volley-ball. Ce camp est pour moi une opportunité pour améliorer mon niveau en basketball », a indiqué Esonu Comfort, élève en classe de 1ère.

Pour M. Johnson, ce camp a permis de donner quelques éléments qui puissent aider les jeunes dans leur carrière de basketball. « Les deux éléments sur lesquels nous avons travaillé doivent être maîtrisés par tout joueur à la base. A la fin, nous avons senti une certaine maîtrise de l’enseignement car ils contrôlent bien la balle et font les choses de façon propre. Pour nous, l’objectif a été largement atteint », s’est réjoui l’instructeur FIBA des entraineurs.

L’autre constat fait par cet ancien basketteur est que les enfants ont la volonté d’apprendre et avoir une telle volonté dans le sport en général et dans le basketball en particulier est selon lui, largement suffisant pour qu’on puisse greffer quelque chose sur ce qu’ils ont déjà.

J.A.

https://www.ahouevi.net/basketball-camp-special-legendes-du-basketball-togolais-2019/

Visited 8 times, 1 visit(s) today