Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 5 h 13 min Football, Sport

Football / Côte d’Ivoire : que retenir de l’AG ordinaire de la FIF ?

La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a tenu sa 58ème Assemblée Générale Ordinaire (AGO) le samedi 04 Juillet 2020 à Yamoussoukro dans les locaux de la Fondation Felix Houphouët Boigny Pour la Recherche de la Paix. 16 points étaient inscrits à l’ordre du jour. Cette réunion des décideurs du football ivoirien a tenu toutes ses promesses avec des échanges parfois tendu et a duré plus de 7 heures.

L’arrivée en fanfare de Didier Drogba
Le candidat pour « la renaissance du football ivoirien » et ancien international ivoirien était attendu pour sa première Assemblée Générale Ordinaire de la FIF. Il n’est pas passé inaperçu sur le sol de la capitale politique de Côte d’Ivoire. Didier Drogba a créé l’émeute à son arrivée à la Fondation Felix Houphouët Boigny Pour la Recherche de la Paix. A bord de son véhicule, l’ancien Eléphant a assisté à l’hystérie des fans qui criaient « Hééé Didier est là ooo, Allez dégagez » ou encore « Daizokooo, iyooo ; Drogba iyooo ».

L’ouverture des Travaux
Il est presque 11H GMT quand le Directeur de Cabinet du Ministre des Sports et représentant du ministre à cette rencontre, Allah Yao donne le top départ de la 58ème Assemblée Générale Ordinaire de la FIF après qu’il ai adressé un message fort aux 81 membres actifs de la Fédération présents dans la salle. « Notre présence à cette assemblée se justifie par le fait que le Ministère des Sports est la tutelle des fédérations sportives et il a pour rôle d’accompagner les différentes fédérations dans la mise en œuvre de leur activité. Aujourd’hui tout le monde connaît les enjeux du football pour la société ivoirienne et tout l’engouement que l’organisation de l’Assemblée Générale Ordinaire a suscité dans les différents organes de presse et même sur les réseaux sociaux. Le ministère a trouvé opportun d’aller dans le sens de la sollicitation faite par la FIF d’organiser cette AGO à Yamoussoukro eut égard aux dispositions prises par le conseil national de sécurité dans la gestion de la pandémie à Coronavirus mais aussi en tenant compte des recommandations des instances du football mondial pour les délais d’organisation de ses assemblées. Cette Assemblée va déboucher sur la désignation du comité qui va organiser les élections. Tout le monde nous regarde. Fassions en sorte que les regards bienveillants portés sur nous, soient conservés et impact et positivement la société » a dit Allah Yao.
Après l’appel des délégués et les différentes vérifications de conformité des convocations et de l’assemblée générale, l’ordre du jour après discussion a été approuvé et le Président de la Fédération s’est adressé à ses membres actifs. Une fois de plus, l’Assemblée Générale n’a pas connu d’absent.

Le quitus accordé
La lecture des rapports d’activités était l’un des points essentiels de cette assemblée générale. En effet, au cours de cette saison, le Comité Exécutif de la FIF a été plusieurs fois l’objet des critiques au niveau de sa gestion que des membres trouvent mauvaise. Mais après la présentation des différents rapports (rapport d’activité, rapport financier, rapport des commissaires aux comptes, rapport de l’audit interne), les membres actifs de la fédération ont majoritairement décidé de donner le quitus c’est-à-dire ont approuvé la gestion du comité exécutif. Le quitus a été obtenu avec 56 voix favorables contre 26 voix défavorables.

La mise en place de la commission électorale
Point de départ de la prochaine élection du successeur du Sidy Diallo, la commission électorale a été proposée par le Comité Exécutif de la FIF. Une proposition que les décideurs du football ivoirien ont approuvée. C’est donc une commission de 7 membres, à savoir René Diby, ancien Ministre des Sports, Soumahoro Mamadou, président de la conférence des présidents de fédération, Lucien Boguinard, secrétaire général du Conseil national des sports, Me Gnamien Antoine, notaire, Irie Bi Toh, ancien joueur, Abél Yeo, magistrat et Sam Etiasse, directeur exécutif de la FIF, qui dirigera les activités de la prochaine élection. Cette commission qui a 3 suppléants a une semaine pour mettre en place son bureau. Quant à la commission de recours, elle est composée de 3 membres et 2 suppléants.

Sidy Diallo part avec les honneurs
Pour son dernier mandat à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football, le président Sidy Diallo peut se retirer en toute tranquillité. Il a reçu les honneurs des clubs. Un honneur traduit par le quitus accordé au Comité Exécutif pour l’exercice 2019. En plus, le budget 2020 de 8,2 milliards a également été approuvé par les mandats. Après plus de 9 ans aux commandes de la tutelle du football, Sidy Diallo n’a pas manqué de dire sa reconnaissance aux dirigeants de clubs en ces termes : « Je remercie les dirigeants de clubs … Ce n’est pas parce que je suis dégoûté que je pars de la FIF… J’aime le football et j’ai fait beaucoup. Je vous remercie tous ». Sidy Diallo ajoute que « dans l’ensemble, je repars du milieu du football en ayant eu de nouveaux frères, de nouveaux amis »

Ted

Visited 11 times, 1 visit(s) today