Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 13 h 07 min Football, Sport

Football / Ballon d’Or : et de 8 pour Messi, halte aux polémiques inutiles ! De quoi je me mêle ?

halte donc à la polémique inutile et à la mauvaise foi.

Le 67è Ballon d’Or de France Football a été décerné en début de semaine. L’argentin Lionel Messi obtient sa 8è couronne. Il devance le Norvégien Erling Haaland et le Français Kylian Mbappe.

Pouvait-il en être autrement ?

Lorsque l’on prend les critères actuels d’attribution de ce trophée : (i) les performances individuelles et le caractère décisif ; (ii) les performances collectives durant l’année considérée, comprenez le palmarès et (iii) la classe du joueur/de la joueuse, autrement dit le talent et le fair-play, comment pouvait-il en être autrement ? Que les mauvaises langues et la mauvaise foi se mettent de côté. De quoi je me mêle !

Un sacre attendu

92 journalistes provenant des 100 premiers pays au classement FIFA ont procédé au vote et désigné Lionel Messi. Un vote qui le classe 65

halte donc à la polémique inutile et à la mauvaise foi.

Léo Messi soulevant la Coupe du Monde (DR Photos)

fois premiers, sur 85 citations et un total de 462 points. Il devance Erling Haaland 357 points et Kylian Mbappé 270 points. Avec de tels résultats, comment peut-on encore contester ces résultats ? halte donc à la polémique inutile et à la mauvaise foi. De quoi je me mêle même ?

Qui dit mieux ?

Même si la saison de Messi n’a pas été aboutie au PSG (meilleur passeur, et champion tout de même) ce n’est pas le seul critère. Il est champion du Monde, il a porté son équipe durant toute la Coupe du Monde ! Ce qui n’est pas le cas de Haaland, absent du Mondial,  auteur néanmoins d’une saison remarquable (triplé Ligue des champions-Premier League-FA Cup) meilleur buteur de la C1 (12 buts en 11 matchs), recordman absolu sur une saison en Angleterre (36 buts en 35 matchs), et joueur UEFA de l’année.

Insuffisantes aussi les performances de Mbappe, (triplé retentissant en finale  du Mondial et soulier d’or, 54 buts en 56 matchs, avec le PSG et l’équipe de France, meilleur joueur et buteur de Ligue 1, avec le PSG) pour rivaliser avec Messi.

On peut ne pas aimer Leo Messi, mais les performances et les règles du jeu en font un vainqueur logique, n’en déplaise aux mauvais perdants. De quoi je me mêle, au juste !

Tony DEE.

Visited 59 times, 1 visit(s) today