Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 10 h 49 min Culture, Social

Société / JIF 2021 : Le 8 mars, les femmes donnent leurs avis

Le 8 mars, le monde célèbre la Journée Internationale de la Femme (JIF). Cette journée est dédiée à faire reconnaître les réalisations des femmes puis statuer sur la question de l’égalité homme-femme. A l’occasion de la célébration de cette année 2021, quelques femmes et leaders s’expriment. « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 » tel est le thème choisi pour la l’édition 2021 de la JIF.

Le 8 mars, une journée pleine de sens pour les femmes

Loin de faire de la journée du 8 mars une journée festive, les femmes lui donnent un sens de réflexion, de prise de conscience et d’engagement. Sossou Séfako Amè, 2ème Maire Adjointe de la Commune du Golfe 2 pour sa part affirme que « la JIF, le 8 mars représente une journée de prise de conscience de la femme (une journée de réflexion) ». Dans cette lignée, elle rappelle ceci : « Il faut que chaque femme réfléchisse pour savoir quel est sa part de contribution dans la construction du monde (famille, communauté, pays, etc.) » car pour la 2ème Maire Adjointe, « c’est l’affirmation de l’engagement de chacune qui donne un sens au leadership ».

Pour sa part, HOUNTOTON HONVO Christelle, chargée d’affaires, résume sa perception en ces termes : « la journée du 8 mars est une journée où toutes les femmes s’unissent pour défendre leurs droits ».

Des actions pour impacter

Pour imprimer cette journée de réflexion et de combat dans l’esprit collectif, HOUNTOTON HONVO Christelle déclare que « nous devons faire savoir que les femmes méritent un avenir durable et pacifique avec les mêmes droits et des chances égales pour toutes et tous ». Elle poursuit en ces termes : « pour y parvenir, le monde requiert la présence des femmes dans toutes les prises de décisions ».

Etant donné que le 8 mars est une journée d’éveil de conscience, d’engagement, Sossou Séfako Amè propose que « dans ce combat perpétuel, la femme ne doit pas hésiter à prendre des initiatives ». Elle recommande enfin que « chaque femme doit se faire accompagner pour que l’initiative prise puisse porter des fruits ».

Sossou Séfako Amè s’est tournée vers la femme togolaise pour l’inviter à s’impliquer et « ne pas se sentir démotivée lorsque certaines épreuves se présentent afin de marquer son leadership ». Somme toute, cette journée demeure importante aux yeux des femmes, même si on a parfois l’impression de « déjà vu ».

AGBO Love

Visited 11 times, 1 visit(s) today