Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 20 h 58 min Escrime, Sport

RetroSport-Togo / Escrime : Pari réussi pour Victor Lamega

En dépit de la pandémie de la Covid-19 qui n’a épargné aucune activité sportive, la Fédération Togolaise d’Escrime (FTE) s’est plutôt bien débrouillée au cours de l’année écoulée.

Ainsi, c’est la satisfaction  sur le visage des premiers responsables.  « Nous avons connu une année particulière. Notre plan d’actions 2020 a été perturbé par la suspension des activités sportives par l’Etat pour contenir la propagation de la pandémie. Néanmoins la FTE a pu bien avant les dispositions prises par l’Etat mener certaines activités au niveau de la formation et des compétitions » indique le président de la Fédération togolaise d’Escrime Victor Laméga.

En effet, tout au début de l’année, le FTE a pris le taureau par les cornes. Une formation recyclage est initiée pour entraineurs et maîtres d’armes. Seize (16) entraîneurs nationaux ont été formés du 20 au 27 janvier 2020 à Lomé.

Par ailleurs, Degboe Koffi pour sa part est depuis le début de l’année 2020 en Algérie pour la formation de maître d’armes à l’Académie d’armes d’Alger.   Le futur maître d’armes togolais est toujours en stage en terre algérienne. Sa formation devrait prendre fin en janvier 2021 précise la FTE. « En ce qui concerne les compétitions, la fédération a organisé pour les jeunes des mois de 20 ans, 17 ans et 13 ans, le championnat national du Togo du 29 janvier au 1er février. Y ont pris part, 69 escrimeurs dont 17 dames issus de 8 clubs sur 10 au total » rappelle le président de la FTE.

Puis, au plan continental, les escrimeurs étaient aussi au front avec une participation élogieuse couplée de médailles aux championnats d’Afrique Minimes, cadets et juniors à Cape Coast au Ghana du 20 au 28 février 2020.

Et, comme à chaque sortie des Eperviers escrimeurs, Anadi Prée Charlène à l’épée féminine juniors, Djossou Mawele Kesya au Fleuret féminin cadet et Akoussan Sodemeho Laure, et Amegnigan Afi Bienvenue au Fleuret féminin cadets par équipe ont remporté trois médailles de bronzes lors de cette compétition.

Enfin, la covid 19 n’a pas non plus malgré les restrictions empêché le renouvellement du bureau de la fédération. En effet, un congrès extraordinaire, ordinaire et électif s’est tenu le 9 novembre 2020 à Kara environs 420 km au nord de Lomé. Victor Katéma Lamega sera de nouveau porté à la tête de cette discipline.  Un bilan en somme élogieux réalisé en dépit du diktat de la covid 19, pour une Fédération qui s’est plutôt bien débrouillée.

PatDogb.

 

Visited 5 times, 1 visit(s) today