Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 13 h 44 min Olympisme, Sport

Olympisme / Togo : vers une sortie de crise au CNO-Togo ?

D’importantes décisions sont désormais prises pour sortir le Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo), du marasme dans lequel il est plongé actuellement. En effet, ce samedi 26 septembre 2020, le conseil d’administration de l’instance a tenu une réunion extraordinaire à Lomé.

Quatre points essentiels étaient à l’ordre du jour : (i) la non tenue réglementaire des réunions du conseil d’administration et les AGO suivant les statuts et règlements intérieurs (ii) l’examen du compte rendu par le Bureau Exécutif (BE) des différentes sanctions prises par lui à l’encontre de certains membres du CNO-Togo (iii) la fixation de la date et du lieu de l’AG de fin de mandat du BE actuel et (iv) l’audition du BE relativement à l’interprétation des Statuts et Règlements Intérieurs du CNO-Togo.

Concernant le premier point à l’ordre du jour, l’AG a constaté que l’Article 10 qui faisait obligation de tenir annuellement des réunions du CA n’ a pas été respecté, puisque “Il est constaté qu’aucune convocation réglementaire des CA n’a été envoyé en vue d’organiser une assemblée générale, qui selon les textes doit se tenir une fois par an, depuis 2016”, indique le rapport provisoire du CA au terme de la réunion. Par ces motifs, le CA demande au Bureau Exécutif en poste d’éclairer les points susmentionnés.

Pour ce qui est des sanctions infligées à l’encontre de certains membres (Messieurs : Augutse Dogbo, Ramanou, Adoté, Walla…) du CNO-Togo, le CA précise qu’il a compétence en vertu des dispositions des articles 10 et 13 du règlement intérieur et de l’article 7 des Statuts, à confirmer ou infirmer les sanctions provisoires prononcées par le BE. Par conséquent, la réunion du CA demande purement et simplement, la réhabilitation des personnes sanctionnées.

La réunion extraordinaire du CA du CNO-Togo a également fixé au 19 décembre 2020 à Lomé, la tenue de la prochaine Assemblée Générale Elective. Pour finir, le CA évoque une modification unilatérale des textes et une manipulation des statuts et règlements intérieurs du CNO-Togo par le Bureau Exécutif.  Ainsi, il exige un retour aux textes fondamentaux de 2016, qui devraient en toute vraisemblance être appliqués lors de la prochaine assemblée AG.

A la fin de la réunion, M. Assimah Kpatacha, Président de la Fédération Togolaise d’Athlétisme, a remercié les uns et les autres pour l’état d’esprit qui a prévalu au cours des travaux. Ces travaux se sont déroulés en présence du Directeur du Cabinet du ministère en charge des sports, Franck Missité, qui y a pris part qu’en tant qu’observateur. ” Le ministère chargé des sports n’est pas venu ici en tant que partenaire ou protagoniste de la crise qui sévit au sein du CNO-Togo. Nous sommes venus assister aux travaux de cette réunion extraordinaire. Des décisions ont été prises, j’irai rendre compte fidèlement de ce que j’ai entendu et vu au ministre de tutelle “, a-t-il précisé.

Il faut préciser que la réunion a été dirigée par un présidium présidé par M. Romain Tagba président de la Fédération Togolaise de Tennis (FTT), installé, en début de séance.

DeDok.

https://www.ahouevi.net/olympisme-togo-vers-une-sortie-de-crise-au-cno-togo/

 

Visited 17 times, 1 visit(s) today