Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 0 h 02 min MultiSport, Sport

Multisport / CNO-Togo : Deux hommes pour un fauteuil

Le 19 Décembre 2020 reste une date ordinaire pour le citoyen togolais, mais pas pour les sportifs, surtout les athlètes olympiques. Pourquoi ? parce qu’il risque de devenir celui de la refondation, du renouvellement ou encore celui d’un nouveau départ, pour les sports sur la terre de nos aïeux c’est selon. la position de chacun des acteurs.

En effet, le CNO-Togo, sauf nouvelle catastrophe aura un nouvel homme fort à la tête d’un nouveau bureau. Ce sera soit Germain Wona, soit à Deladem Akpaky. Pour beaucoup, le « duel » s’annonce déséquilibré au vu des programmes, parcours et composition des listes. ahouevinfo.tg vous propose d’éplucher ces listes.

Pour commencer, que ce soit Deladem Ogouwa Akpaki ou Wona Kokouvi Germain, ils font tous partie du sérail, c’est-à-dire de la maison CNO-TOGO. La différence sera sûrement faite par celui qui aura la meilleure force de conviction et de séduction de l’électorat.

Ensuite, Wona Kokouvi Germain, Chevalier de l’Ordre National du Mono, diplômé de Mérite du Comité international Olympique (CIO) a été Conseiller du Comité national olympique du Togo (CNO-Togo) et président de la Commission Marketing et sponsoring du CNO-Togo entre 2006 et 2008 et ancien conseiller du Ministère des Sports et des loisirs.  Il serait favori et les membres de sa liste le voient déjà à la tête de l’institution, pourtant son adversaire ne doit rien à personne, et n’est surtout pas à négliger.

En effet, Deladem Akpaki, est le Président de la fédération de Judo, lui-même Judoka. Il est le Secrétaire général du Comité National Olympique sortant. Actuellement 1er Adjoint au maire de la commune Ogou1. Il est présenté comme un homme d’affaires humble, résilient, rigoureux, patient et respectueux, expérimenté, et capable de relever les grands défis qui attendent encore l’institution pour les 4 prochaines années.

Pour finir, parlons des listes. Sur celle de Akpaki, on retrouve le Colonel Guy Akpovy, Président  de la fédération togolaise de football, ainsi que Dieudonné Gagou, du cyclisme,  Ndadia Essossanneyou du Volley-ball. Que du beau monde. Sur la liste de Wona Kokouvi Germain, parrainée par la Fédération Nationale de Basketball du Togo, on retrouve son Président ndré Bivaina Goungou positionné au poste de 2ème vice-président pour ces élections. Tagba Atafeiton Romain de la fédération togolaise de tennis est au poste de 1er vice-président, Franck Klutsè au secrétariat général du CNO, et Emmanuel Ramanou (des sports de glisse) son adjoint ainsi que Bernard Walla comme conseiller viennent compléter la liste.

Du beau monde, des poids lourds, certes, mais l’essentiel n’est pas là. Il s’agira plutôt pour les uns et les autres de mettre leur égo de côté, et de mettre en place le bureau le mieux à même de remettre le sport national sur les rails. C’est tout ce que le public sportif attend de cette nouvelle élection à grand renfort médiatique. Il n’est pas interdit de rêver. Mais, que le meilleur gagne !

BigTdee.

 

Visited 9 times, 1 visit(s) today