Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 21 h 30 min Karaté, Sport

Karaté / Mali : championnat et coupe pour la Ligue de Bamako

Les finales de la 23è édition du championnat national couplé à la coupe du Mali de karaté se sont disputées samedi 12 décembre au Pavillon des sports du stade omnisports Modibo Keïta sous la présidence de Maître Adama Mariko, ceinture noire 8è dan, président de la Fédération malienne de karaté et disciplines associées.

Place aux compétitions de Kata, covid-19 oblige !

Cette année, exceptionnellement pour cause de maladie à coronavirus, une seule épreuve était en lice à savoir le Kata. 91 combattants et combattantes toutes catégories confondues venus de cinq ligues régionales (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Bamako ont participé à ce championnat.

Au total 12 finales étaient au programme dont six pour les hommes et autant pour les dames. Dans la catégorie des benjamins, Oumar Diarra de Kayes a remporté la médaille d’or devant Sékou Sacko de Bamako alors que sa coéquipière Sira Keïta de Kayes a été sacrée championne du Mali devant Aminata Guindo de Bamako.

La Ligue de Bamako se taille la part du Lion

Ainsi, Adama Kouyaté de Bamako a battu Fatoumata Ongoïba de Mopti dans la finale des minimes dames tandis que la finale masculine a été dominé de la tête et des épaules par Ibrahim Kanté de Sikasso face Abdoulaye M. Doumbia de Kayes. Souleymane Seyba de Bamako et Fatoumata Diarra de Bamako ont remporté la médaille dor dans les finales cadets hommes et dames face respectivement à Ousmane Konta de Koulikoro et Fanta Traoré de Ségou.

Quant à la finale junior dames, elle a tourné à l’avantage d’Ami Idrissa Koné de Koulikoro devant Aïsata Diankaito de Bamako alors que celles des hommes junior a vu la victoire de Adama Sissoko de Sikasso face Drissa Traoré de Bamako.

Ensuite, dans la finale seniors hommes, Salifou Maïga de Mopti a pris le dessus sur Maman Coulibaly de Koulikoro alors que Diarra Mariko de Sikasso, sans forcer ses talents a été sacrée championne devant Mariam  Diarra dans la finale seniors dames. Pour terminer, les deux finales par équipes hommes et dames ont été remporté   par Bamako qui s’est imposée respectivement face à Kayes et Sikasso.

Au classement général, la ligue Bamako s’est hissée sur la plus haute marche du podium avec 9 médailles dont 4 en or, 4 en argent et 1 médaille de bronze. Ensuite, la deuxième place est revenue à la ligue de Sikasso qui totalisé 4 médailles (3 médailles d’or et 1 médaille d’argent). Enfin, avec 5 médailles dont 2 médailles d’or, autant en argent et 1 médaille de bronze, la ligue de Kayes complète le podium.

Maitre Adama Mariko persiste et signe : tant qu’il y aura la covid, on ne fera que des compétitions de Kata !

En clôturant la manifestation, le Président Adama Mariko, après avoir remercié les différentes ligues qui ont pris part à la compétition, les a instruites de n’organiser que des compétitions de Kata jusqu’à la fin de la Covid-19. « L’année qui s’achève a été marquée par la pandémie du coronavirus qui a entrainé une longue période de suspension des activités, la reprise des activités nous impose le respect des mesures barrière. A cet effet toutes les compétitions se feront uniquement en kata. J’invite toutes les ligues au strict respect des mesures barrières », a-t-il déclaré. Et de poursuivre, « en dépit des difficultés au cours de l’année 2020, la Fédération malienne de Karaté a formé et examiné 325 ceintures noires, et réalisé son programme d’activités annuel à 90%. Ce bilan témoigne de l’état de santé de notre fédération qui se porte bien ».

HaKam.

 

 

Visited 35 times, 1 visit(s) today