Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 20 h 57 min Football, Sport

Football/ Tournoi UFOA B U17 : le Togo bat le Bénin (3-1) et se hisse en demi-finale

Les Éperviers cadets ont validé vendredi leur ticket pour les demi-finales du tournoi UFOA B U17, qu’abrite la capitale togolaise. Les poulains de Noutsoudjè Maurice se sont débarrassés des cadets béninois sur le score de 3 buts à 1.

Des togolais d’entrée maîtres du jeu, mais brouillons

Auréolés de leur victoire in extrémis face au Niger lors de la première journée dans la poule A, les Éperviers cadets entament le match tambours battants. Objectif, se mettre rapidement à l’abri et assurer une qualification pour les demi-finales.

Mais, les Ecureuils du Bénin cadets n’entendent pas se laisser faire et opposent une belle résistance, à travers une défense bien organisée autour de Kokou Amoussouvi le portier béninois. Malheureusement, sur un ballon perdu dans le cercle médian par Abramane Sadjomoha, le maestro togolais Comlan Melvine s’empare du cuir et le transmet dans la course de Robert Sedzro. Ce dernier après une course de 20 mètres fixe le portier béninois et ouvre le score. On joue la 37è minute. La pause La pause intervient donc sur ce score de 1-0 en faveur du Togo.

Ensuite, dès le début de la seconde mi-temps, les cadets togolais confirment leur supériorité dans le jeu, mais sont malheureusement brouillons et imprécis dans le dernier geste.

Des Ecureuils courageux mais limités

Les Béninois n’en demandent pas tant et restent à l’affût. Et, contre toute attente, ils reviennent au score à la 55è minute par le capitaine Yamirou Ouorou qui envoie un bolide depuis la lisière de la surface de réparation qui laisse pantois Israel Fagla, le portier togolais.

Ce but ragaillardit les Ecureuils qui se montrent menaçants face à des Eperviers moins sûrs d’eux. Ces derniers reprennent néanmoins l’avantage peu après l’heure de jeu sur un coup franc réussi par le capitaine Kokou Dotsè.

Du coup, les Béninois jettent leurs dernières forces dans la bataille afin de revenir au score, mais la défense togolaise tient bon. Les jaunes enterreront définitivement tout espoir adverse dans les arrêts de jeu (90+3) par Mawussi Adohoun entré en jeu peu de temps avant à la place de Baboulin Kolani.

Au total, (3-1) et mission accomplie pour les poulains de Maurice Ntsoudjin qui sont en demi-finales en attendant le match pour la supprématie du Groupe A face au Burkina.

ReDok.

 

 

 

Visited 21 times, 1 visit(s) today