Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Breaking News

Rédigé par 17 h 42 min Football, Sport

Football / Togo # Niger : la FENIFOOT proteste et accuse, la FTF explique et recadre

FTF

La sélection nationale A’ du Togo a battu dimanche 28 août 2022 au stade de Kégué (Lomé) celle du Niger 1-0 en match aller du deuxième tour des éliminatoires du CHAN 2023.

Après la victoire des Éperviers A’, la sortie médiatique du staff technique nigérien en a surpris plus d’un. Notamment, lorsque le sélectionneur national accuse la Fédération Togolaise de Football (FTF) d’avoir usé de moyens indélicats pour démotiver son équipe. La réponse de cette dernière n’a pas tardé à travers une mise au point ce lundi lors d’une conférence de presse.

Le Mena mauvais perdant ?

Selon Hassane Idé Barkire sélectionneur adjoint A’ du Mena du Niger, la FTF aurait sciemment mal organisé l’arrivée de sa délégation en terre togolaise. Ainsi, avant le match, la délégation Nigérienne estime qu’elle a été retenue pendant plusieurs heures à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema (AIGE) de Lomé. Pour le coach nigérien, c’est une tentative de démotivation palpable afin d’affecter le moral de ses joueurs.

Mais, selon le secrétaire général de la FTF Hervé Agbodan, il n’est pas de la responsabilité de la FTF, de gérer des affaires relevant des prérogatives du service de l’immigration de l’AIGE de Lomé. De plus, a-t-il ajouté, la Fédération Nigérienne de Football a annoncé une liste de 37 personnes et dans ce lot, les pass vaccinaux de 18 membres de la délégation ne passaient pas dans les systèmes de l’aéroport, une des raisons qui expliquent le du temps perdu par la délégation nigérienne. “On leur a même facilité la tâche, sinon ils auraient passé plus de temps que les 3 heures”, a renchérit le chef d’escadron Atèkpè Atana Palakiyem officier sécurité de la FTF

7 nigériens testés positifs à la Covid-19 avant le match, la FENIFOOT accuse la FTF

L’autre raison du courroux nigérien est le test covid effectué le vendredi 26 août. En effet, sept joueurs nigériens y ont été testés positifs. Dans ses propos, Hassane Idé Barkire accuse la FTF d’avoir fait manipuler les résultats des tests Covid afin d’empêcher les joueurs titulaires du Mena A’ de jouer.

Selon les règlements de la CAF, précise Hervé Agbodan secrétaire général de la FTF, “si vous entrez dans un pays même avec un test Covid négatif, s’il ne peut pas couvrir les 72 heures qui suivent le match, vous êtes obligés d’en faire un autre. Donc étant arrivée jeudi, la délégation devrait faire un test Covid pour rester dans le délai. La sélection nationale du Togo a aussi fait ses tests le même jour”, a-t-il détaillé.

Pour conclure, le SG de la FTF a indiqué avoir toutes les preuves de sa démonstration et indique que la FTF en référera à la CAF pour qu’elle prenne ses responsabilités. “Nous avons les preuves de ce que nous disons. Mais eux en retour n’en ont aucune. Nous allons écrire à la CAF pour explications de tout ce qui s’est passé hier”, a-t-il martelé.

Comme dirait l’autre, « heureusement que le match retour a lieu sur terrain neutre. Quoique…. »

ReDok

Visited 9 times, 1 visit(s) today