Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 21 h 30 min Football, Sport

Football / Togo – DPFAN : 44 jeunes acteurs initiés au métier d’entraîneur

Une quarantaine de jeunes acteurs du football de la préfecture d’Agoè-nyivé ont pris part du 8 10 juillet 2021 à Lomé, à une session de formation d’initiation au métier d’entraîneur. Organisée par le District Préfectoral de Football d’Agoè-Nyivé (DPFAN), elle s’est achevée par une remise d’attestations aux participants.

Assurer aux jeunes acteurs du football, une bonne fin de carrière, voilà l’objectif fondamental qui sous-tend cette formation en initiation au métier d’entraîneur. Étant en contact direct avec les jeunes pépites des quartiers, ces 44 participants ont désormais la lourde tâche de transmettre à leurs jeunes frères, le b à ba du football afin de les mettre après à la disposition des clubs.

Plusieurs sujets ont meublé ces trois jours, (i) le rôle et profil d’un entraineur, (ii) les fondamentaux du football, (iii) structure et animation d’une séance d’entrainement, (iv) la planification hebdomadaire et la récupération, (v) la gestion d’un match, (vi) la nutrition d’un joueur et les lois du jeu. Une formation dirigée par Gneni Sibabi, le Directeur technique national.

La satisfaction est grande du côté des participants, comme l’a déclaré Yorouma Salifou, l’un des participants. “Nous avons beaucoup appris au cours de ces trois jours de formation. C’est une session qui à mon avis déclenche l’envie et la détermination de se lancer dans le métier d’entraîneur. Nous demandons aux responsables du DPFAN de ne pas nous laisser tomber après cette formation. Leur appui régulier nous sera très bénéfique”.

Selon Aziamalé Sodjinè, président du DPFAN, l’initiative a reçu l’assentiment de la Fédération Togolaise de Football (FTF). En témoigne selon ses dires la présence de la direction technique nationale. Et d’ajouter “Il y aura un suivi qui sera fait par rapport à ces 44 jeunes initiés au métier d’entraîneurs. Le directeur technique préfectoral Monsieur Kondo Zakari aura juste après cette formation un cahier de charges, qui définira les stratégies de suivi et évaluation régulier de ces jeunes. Même nous, membres du comité directeur allons aussi nous déployer en ce sens”.

ReDok.

Visited 11 times, 1 visit(s) today