Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 19 h 05 min Canoë, Sport

Canoë : arbitres, entraîneurs et athlètes se préparent

Bientôt les Jeux Olympiques de Tokyo précisément en 2020. Le Togo rêve d’autres Benjamin Boukpeti, celui-là même qui a remporté la médaille de bronze en 2008 aux Jeux Olympiques de Pékin en Chine, premier dans l’hitoire du Togo.

D’ores et déjà les autorités multiplient les efforts pour promouvoir ce sport. Pour permettre aux cadres-acteurs (arbitres, entraîneurs et athlètes) d’être performants à Tokyo et de revenir au pays avec des médailles, un stage de trois (3) jours est organisé à leur endroit sur initiative de la Fédération Togolaise d’aviron et de Canoë (FETAC).

La rencontre a été ouverte ce jeudi à Lomé par l’Attaché de cabinet du ministère en charge des Sports, Koffi Sebado en présence du Président du Comité national olympique du Togo (CNOT), Kelani Bayor, le Colonel Bamana Baragou, conseiller au ministère de la Sécurité et de la protection civile et certains amoureux de la discipline.

Pendant ces trois (3) jours, ces acteurs-cadres se verront leurs capacités renforcées et sortiront bien aguerris pour la compétition à Tokyo. Ils apprendront aussi les règles qui régissent la discipline. “Lorsque nous prenions cette fédération le 19 mai 2018, nous nous sommes donnés une vision. C’est cette vision que nous mettons en œuvre. Il s’agit entre autres de renforcer les capacités des arbitres, entraîneurs car nous nous sommes dits qu’avant qu’ils n’enseignent la discipline aux athlètes, il faudrait qu’ils aient eux-mêmes un bagage. Nous profitons pour former aussi les athlètes”, a déclaré Anani Neglokpé Adjevi, Président de la FETAC.

Saluant ce stage qui cadre avec l’agenda que sa Fédération a dressé, Kelani Bayor a réitéré sa disponibilité à promouvoir le canoë. “Nous sommes conscients que demain sera radieux. Et pour rendre demain radieux, c’est à partir d’aujourd’hui que cela doit se préparer. Nous sommes dans cette logique et préparons la jeunesse et les acteurs du sport à rentrer dans un système convenable. C’est à ce titre que je suis très heureux et ma satisfaction est totale”, a-t-il précisé.

Ouvrant les travaux de cette rencontre, M. Sebado a salué l’initiative qui selon lui marie la logique du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui veut faire du sport un levier de développement en l’inscrivant en bonne place du Plan national de développement (PND). En rappel, le stage proprement dit dure deux (2) jours. Le troisième jour (samedi) est réservé à la course qui va se dérouler à Laguna Beach de Bè et aux récompenses aux participants.

https://www.ahouevi.net/canoe-arbitres-entraineurs-et-athletes-se-preparent/

Visited 7 times, 1 visit(s) today