Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 1 h 22 min Football, Sport

CAN 2023 : L’Egypte tenue en échec par le Mozambique

Il ne fallait pas tarder avant de rejoindre le somptueux stade Félix Houphouët Boigny d’abidjan qui abritait son premier match de CAN depuis mars 1984.

Il ne fallait pas tarder avant de rejoindre le somptueux stade Félix Houphouët Boigny d’abidjan qui abritait son premier match de CAN depuis mars 1984.

L’Egypte, septuple championne d’Afrique a été tenue en échec par le Mozambique (2-2) dans le match inaugural du groupe B ce dimanche.

Il ne fallait pas tarder avant de rejoindre le somptueux stade Félix Houphouët Boigny d’abidjan qui abritait son premier match de CAN depuis mars 1984.

des supporters Egyptiens

Après le Nigéria, contraint au match nul (1-1) par une solide équipe de Guinée Equatoriale, l’Egypte est passée tout près d’une défaite pour son entrée dans la compétition devant une surprenante formation mozambicaine.

Les Pharaons cliniques d’entrée

Il ne fallait pas tarder avant de rejoindre le somptueux stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan qui abritait son premier match de CAN depuis mars 1984. Agressifs dès l’entame de la rencontre, les Pharaons ne se sont pas faits prier pour prendre les devants dans le match. Servi aux abords de la surface de réparation, Mostafa Mohammed envoie une frappe à ras de terre qui trompe le gardien mozambicain Ernan Alberto Siluane (1-0,2e). L’attaquant du FC Nantes a ainsi marqué son premier but en Coupe d’Afrique des Nations. Auréolés par ce but, les coéquipiers de Mohamed Salah ont fait preuve de maîtrise collective et technique sans pour autant aggraver le score.

Sensationnels Mambas

Privés de CAN depuis 14 ans, les Mambas ne se sont pas laissés abattre par le scénario du premier but encaissé. Résilients, Reinildo Mandava et ses coéquipiers extrêmement bien organisés ont retrouvé un second souffle avec des prises d’initiatives dans le jeu. L’égalisation à la

Il ne fallait pas tarder avant de rejoindre le somptueux stade Félix Houphouët Boigny d’abidjan qui abritait son premier match de CAN depuis mars 1984.

Supporters

56éme minute de Witi a validé ce temps fort des mozambicains. Mieux, les hommes de Condé ont réussi à inscrire un second but 3 minutes plus tard grâce à Clesio Banque (1-2,59e). En 4 participations, les Mambas courent toujours après leur première victoire dans cette compétition. Et ils n’ont pas créé l’exploit contre l’Egypte.

Mohamed Salah, le sauveur

Alors qu’on se rapprochait d’une grande sensation en ce début de compétition, l’Egypte obtient un penalty dans les ultimes minutes du match. Muet durant la majeure partie du match, Mohammed Salah ne se loupe pas et remet les pendules à l’heure (2-2,90 8).

L’Egypte et le Mozambique obtiennent chacun un point dans cette poule B et se classent devant le Ghana bon dernier après sa défaite dans la soirée 1-2 face au Cap-Vert.

HAK.

Visited 66 times, 1 visit(s) today