Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 14 h 32 min Basketball, Sport

BasketBall / Mali : Harouna B. Maîga, 90 minutes pour convaincre 

La première émission « 90 minutes pour convaincre » de l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM) a eu lieu hier à la Maison de la presse.

Pour cette première du genre, l’honneur est revenu à Harouna B. Maïga président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) d’être le premier invité. Animés par nos confrères Baba Mahamane et Assan Soumaré, les débats ont tourné autour de quatre sujets : (i) la présentation du président de la FMBB, la fédération et ses composantes, (ii) le basket-ball malien sur le plan local à savoir les compétitions nationales et les perspectives, (iii) les sélections nationales (performances et ce qu’il faut faire pour rehausser le niveau) et enfin (iv) les expatriés et difficultés auxquelles la FMBB est confrontée.

Le premier responsable du basket-ball malien, Harouna B. Maïga a apporté des explications, éclaircissements à chacun des points. Et la fin de l’émission, il a eu droit à des ovations du public de la salle de la Maison de la presse. « Je remercie l’AJSM pour cette initiative. Nous sommes honorés et j’espère que ça ne sera pas la dernière. Vivement la prochaine », a souligné le président Maïga à la sortie de l’émission.

« L’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM) a initié 90 minutes pour convaincre pour palier à un déficit de communication. Pour rapprocher d’avantage les responsables du sport en général et journalistes sportifs. C’est vrai que des journalistes font des interviews, lors des compétitions, pendant et après, mais convaincre d’avantage le monde sportif, sont les raisons qui nous ont poussés à organiser cette émission : « 90 minutes pour convaincre » et créer ce cadre convivial. Après cette édition initiale, nous prenons l’engagement que c’est un débat mensuel, mais l’actualité peut nous pousser a faire deux ou trois émissions par mois », a expliqué le président de l’AJSM, Oumar Baba Traoré. Et de poursuivre : « le choix porté sur Harouna B. Maïga n’est pas fortuit. D’abord Harouna, c’est le model typique de dirigeant qui a su montrer qu’il incarne le modèle de dirigeant soucieux de la promotion du sport. Il est adepte du résultat par le pragmatisme. Donc on ne pouvait que jeter notre dévolu sur lui pour réussir cette émission.» Rendez-vous le mois prochain avec un autre dirigeant sportif.

Kams.

 

Visited 5 times, 1 visit(s) today