Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 14 h 17 min Basketball, Sport

Basketball : Dyto et Swallows champions Lomé Golfe !

Swallows chez les dames et Dyto chez les Hommes ont été sacrés champions dimanche au terme des matches 3 des finales, des play-offs du championnat de la ligue Lomé Golfe de Basketball. C’était au stade municipal de Lomé terrain de la discipline.

Swallows : premier titre de l’histoire

En effet, Swallows a dominé l’Etoile filante au terme d’une rencontre âprement disputée, alors que Dyto a été sacré sur tapis vert, puisque son adversaire, la Modèle a brillé par son absence. Tout d’abord, chez les Dames, l’Etoile Filante avait à cœur de conserver son titre. La défaite concédée lors du match 2 de cette finale ne semblait avoir entamé le mental des joueuses du centre commercial de Lomé.

Ainsi, portée par une certaine Pindra Samyia, au sommet de sa forme, l’Etoile Filante a rapidement pris le contrôle du match. Toutefois, cela n’a pas duré longtemps, puisque Swallows reprend du poil de la bête vers la fin du premier 1/4 temps pour rééquilibrer les débats 18-18.

Etoile Filante : l’expérience n’a pas fait la différence

Ensuite, toutes les tentatives de l’Etoile filante en vue de creuser l’écart se heurte à une défense imperméable de Swallows dirigée par Bouyo B. C’est ainsi que la mi-temps intervient sur le score de 34-34.

Le mano à mano se poursuit au 3è ¼ temps, où les duos (Pindra Samiyia # De Souza M.) d’un côté et AHARH Rihana. # Bana C.) de l’autre se répondent du tac au tac.  L’Etoile filante aurait pu prendre le large vers la fin du ¼ temps, mais s’est montrée maladroite, laissant le champ libre à Swallows qui profite de l’aubaine pour s’envoler au score dans le dernier ¼ temps. Swallows s’impose finalement de 10 points 64-54 et conquiert le 1er titre de champion de sa jeune histoire.

Dyto champion , faute d’adversaire ?

Si les dames de Swallows ont décroché le titre de champion sur le terrain et de haute lutte, les poulains du coach Assad de Dyto, n’ont pas eu à combattre, faute d’adversaire. La Modèle, qui ne s’est pas présentée pour disputer ce match 3 de la finale des play-offs. Selon les informations récoltées auprès des uns et des autres, il ressort que :

Pour la Modèle : La notification officielle du report du match ne lui a été faite que le vendredi 20 septembre à 20H. Ce à quoi elle a immédiatement répondu qu’il ne lui était pas possible de jouer dimanche et l’a notifié à la ligue, en sollicitant un report d’une semaine ou à une toute autre date à sa convenance. L’annonce du maintien du match sur dimanche ne lui est parvenue que le dimanche à 13 H.

Qui est le responsable ? La Modèle ou la Ligue Lomé Golfe ?

Pour les responsables de la ligue Lomé Golfe de Basketball : l’administration de la Modèle n’a pas du tout apprécié le fait que le match 3 de la finale, qui était officiellement prévu avoir lieu le samedi 21 septembre, ait été ramené sur le dimanche 22 septembre. Selon les mêmes sources les responsables de la Modèle reprochent à la ligue, de n’avoir pas vite communiqué le report du match sur le dimanche, et de l’avoir fait que le vendredi 20 septembre.

“L’équipe de la Modèle ne s’est pas présentée 15 minutes avant et après l’heure prévue pour démarrer la finale. Par conséquent, elle est déclarée avoir perdu le match par forfait”, pouvait-on lire-on dans le rapport des arbitres.

Pour sa part, Melting Pot a assuré son maintien en D1 en battant largement sur le score de 70-50, Racing Club de Lomé, au terme du match retour disputé ce dimanche.

Redok.

https://www.ahouevi.net/basketball-dyto-et-swallows-champions-lome-golfe/

Visited 9 times, 1 visit(s) today