Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 15 h 54 min Athlétisme, Sport

Athlétisme : quatre ans de prison pour Lamine Diack

Le verdict du procès de l’ancien président de la Fédération Internationale d’Athlétisme, le Sénégalais Lamine Diack dans l’affaire de corruption dans laquelle il est empêtré est tombé. En effet, le parquet national financier français a requis le 17 juin contre le Sénégalais, quatre ans de prison et 500 000 euros d’amende plus une interdiction d’exercer des responsabilités dans le sport.

Le procureur François Xavier Dulin a reconnu que Lamine Diack (87 ans), qui a dirigé la fédération mondiale de 1999 à 2015, a commis une infraction énorme à la probité qui a causé un préjudice mondial à l’athlétisme.

Rappelons que Lamine Diack est accusé de corruption dans l’accord conclu avec les Russes fin 2011 en vue de retarder les sanctions qui pesaient contre les athlètes dopés en échange de sommes d’argent qu’il aurait obtenu auprès des athlètes soupçonnés pour, à la fois dissimuler les allégations et les autoriser en même temps à participer aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Il est aussi accusé d’avoir permis à son fils Papa Massata Diack également poursuivi pour recel d’abus de confiance, blanchiment en bande organisée de s’approprier des millions d’euros dans les négociations avec les sponsors. « Papa Massata Diack est partout et tout le temps et son père l’impose partout », a souligné François Xavier Dulin.

Par ailleurs, le fils de Lamine, ancien conseiller marketing de l’IAAF, absent à son procès parce qu’il se trouve à Dakar au Sénégal, a écopé d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de cinq cent mille euros. Un mandat d’arrêt a été requis contre lui. Quant aux quatre autres accusés poursuivis dans le volet corruption, ils pourraient purger une peine allant de deux à quatre ans d’emprisonnement dont un avec sursis.

Soumbou.

https://www.ahouevi.net/athletisme-quatre-ans-de-prison-pour-lamine-diack/

Visited 14 times, 1 visit(s) today