Autorisation de la HAAC No 0025/HAAC/12-2020/pl/P

Rédigé par 17 h 07 min Football, Sport

Football : sit-in pour le départ du sélectionneur national

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK), la voix des sans voix a organisé ce samedi un sit-in devant le stade municipal de Lomé pour réclamer le départ du sélectionneur national des Eperviers du Togo arrivé selon les informations, en fin de contrat.

Depuis l’élimination des Eperviers du Togo, la situation du sélectionneur national est au centre de toutes les discussions. Beaucoup s’attendaient à ce que le technicien français indique qu’il arrête, histoire de respecter ses propres affirmations suite à la défaite du Togo contre l’Algérie le 24 novembre 2018 à Lomé (1-4). En effet, il avait déclaré devant la presse qu’il démissionnerait en cas d’élimination du Togo pour la CAN Egypte 2019, après avoir indiqué également au moment de sa prise de fonction que l’objectif de son contrat, c’est la qualification pour la CAN 2019.

Apparemment il aurait changé d’avis dans l’intervalle, puisque dans une autre déclaration récente, il indique que le mot « démission » ne faisait pas partie de son vocabulaire.

Ainsi, face à toutes ces supputations et faute de réaction de la part des autorités sportives, le MMLK a voulu à travers la manifestation du samedi 6 avril 2019, soit un sit-in, mettre la pression sur les décideurs afin qu’ils prennent leur responsabilité pour exiger le départ « pur » et « simple » du sélectionneur national.

Ce sit-in n’est malheureusement pas allé à son terme, puisque les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les manifestants qui selon l’organisateur principal, le pasteur Edoh Komi, ont à un moment donné fait mouvement afin de mettre un peu d’ambiance. Ce qui n’était plus au sens strict du terme un sit-in…

L’organisateur de la manifestation est sans concession face au bilan de 26 matches, pour deux maigres victoires face à Djibouti et aux Comores du sélectionneur national. « Pour nous aujourd’hui, Claude Le Roy ne répond plus à l’homme idéal pour diriger le football togolais. Tous sont d’ailleurs d’avis qu’il n’a plus une lecture normale du jeu sur le terrain et il doit dégager comme il nous l’avait promis. On ne peut pas réussir avec un entraîneur qui manque de respect à tout le monde y compris les responsables de la Fédération Togolaise de Football ».

A titre de rappel, la manifestation a été autorisée par le Ministre de l’Administration territoriale de la décentralisation et des collectivités locales. Au-delà de ce dénouement en queue de poisson de cette manifestation, les questions de fond demeurent. Le Togo va-t-il tourner la page du sélectionneur national ? Va-t-il continuer les éliminatoires de la CAN 2021 avec les Eperviers du Togo qui démarrent dans quelques mois ? Difficile de répondre avec exactitude à ces différentes interrogations. Toutefois, les mauvaises langues spéculent déjà et interprètent la dispersion des manifestants pour son départ, comme une onction des décideurs pour la poursuite de l’aventure. Wait and See.

Patdogb.

https://www.ahouevi.net/football-sit-in-pour-le-depart-du-selectionneur-national/

Visited 2 times, 1 visit(s) today